La shine attitude des avions-phobes

Dans les turbulences, on respire et on essaye d’oublier que son estomac fait des montagnes russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *