ALLER CHEZ LE COIFFEUR AVEC SON CHIEN ET LE LAISSER ABOYER 

Pourtant, comme ça intuitivement, cette dame croisée au bac, n’avait pas l’air d’avoir que ce chien dans sa vie, ni d’être une mémé chien chien qui partage ses dîners le soir avec lui devant le JT. Bien au contraire. Alors je me suis demandé, pourquoi ne pas laisser ce toutou à la maison, le temps d’une coupe ? Pourquoi imposer aux autres clientes, les aboiements et les poils qui volent, pendant que sa couleur pose ? J’avais envie de lui dire tout simplement : un chien n’a rien à faire dans un salon de coiffure. Mais je ne suis pas chez moi. Alors j’ai demandé au coiffeur en chef, mais il m’a dit qu’elle venait souvent, alors il avait du mal à lui dire, ça suffit. Même si il n’en pense pas moins. On marche sur la tête non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *