45 jours plus tard, 45 jours à faire et après Shine encore ?

 

Oyé, oyé, le démoulage de la jambe a eu lieu ce matin même, a eu lieu ce matin même en l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches (établissement extrêmement Shine, spéciale dédicace à Thierry le plâtrier le plus attentionné de l’univers).

Adieu mon plâtre donc, bonjour jambe de vieux moineau, canne de serin sèche et poilue (oui je vous dis tout). Dans 45 jours je pourrais peut être dire adieu à mes béquilles, dans 3 mois ( !!!) remarcher pour de vrai. Gloups. Et re gloups. Et même re re re gloups. Merci Docteur et bonne journée.

Rappel des faits : une glissade minable sur une micro flaque d’eau, un jour de plage le 25 juillet dernier, après avoir passé l’automne, l’hiver et le printemps à accompagner mon tendre époux atteint d’un cancer (oui, le maraboutage j’y ai pensé…).

Revenons au fait du jour : le déplâtrage et les épisodes suivants.

Deux solutions : soit je pleure toute la journée, même toute la semaine allez hop, je reste au lit nuit et jour sans bouger, je déprime avec des mais pourquoiiiiiiii, qu’est ce que j’ai faiiiiiiiiiis pour mériter çaaaaaaaa, je passe mon temps à maudire le destin, à renifler sur mon sort et à en vouloir à tout le monde. Y compris à moi-même.

Ou bien, je décide d’être Shine. Pas simple, mais si je veux, je peux. Je m’explique : comme je suis immobilisée de force et que je ne peux pas lutter contre, je peux plutôt passer mon temps à me demander pourquoi cet événement est arrivé : est-ce que je vais trop vite, est-ce que j’en ai trop fait, est ce que je vais dans la bonne direction … Je peux m’interroger devant ce gros panneau Stop en ne posant que les bonnes questions pour mieux préparer l’après quand je pourrais à nouveau gambader.

Mieux construire demain, voilà qui est Shine. Et pour m’aider à briller dedans et rayonner dehors, je profite entre autre de la sagesse de Marion, jeune et jolie fée des chakras. Je vous en reparle bientôt. Parce que Shine ce n’est pas juste une question de positive attitude, c’est plus profond que ça.

Je vous apprends ?

Shine on you.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *